Chronique astro des enfants en vacances


C’est l’été, les vacances, le temps de décrocher de l’actualité et de prendre soin de soi et de ses proches. C’est également un temps pour vivre plus en phase avec nos besoins propres et ceux de notre famille, en particulier ceux de nos enfants qui vivent le reste de l’année à un rythme qui leur correspond plus ou moins. Pour cela j’aimerais vous inviter à observer vos enfants, à décerner peut-être en chacun d’eux un élément dominant.


Chacune des dynamiques élémentaires « feu », « air », « eau », « terre », suppose des besoins, des envies, des rythmes de vie spécifiques. Alors, pourquoi ne pas profiter des vacances pour les respecter davantage ?


L’enfant de type « feu » prêt pour l’aventure


C’est le fameux « moi tout seul », l’enfant actif qui a besoin de prendre des initiatives, de décider pour lui-même. Tout feu, tout flamme, il est enthousiaste, rit fort, et fait savoir très clairement quand il n’est pas satisfait.

Il est important de lui proposer des défis, des aventures, une certaine prise de risque (encadrée). Il n’a pas trop besoin d’être « couvé » mais aime se sentir grand et suivre les plus âgés dans leurs explorations.


Il bénéficiera d’un été actif, d’espaces de liberté adaptés à son âge. Sport, mouvement, activités variées et palpitantes, surprises et dépassement, voilà son programme idéal. Un emploi du temps bien rempli, au contact des autres, la perspective de bien s’amuser le stimulent dès le lever. Toujours prêt pour l’aventure !


L’enfant de type « eau » l’été en famille


Sensible et rêveur, souvent introverti, c’est l’enfant qui recherche votre présence, se révèle compatissant et perçoit de façon très intuitive l’état émotionnel des personnes qui l’entourent. Souvent doué d’une belle qualité d’imagination, il vit facilement dans un monde intérieur particulièrement riche.

Il est important de lui offrir un cadre de vie harmonieux, car il craint les conflits, et de l’accompagner pour qu’il sorte en toute sécurité de sa coquille.


Il aimera un été fait de relations familiales chaleureuses, d’activités partagées, de cousinades, mais aussi de temps dédié au rêve, de lectures à voix haute, de veillées conte, de déguisements, de tout ce qui stimule sa profonde imagination et contribue à son bien-être. Vacances cocooning !


L’enfant de type « air » à la découverte du monde


Très curieux et souvent charmant, c’est celui qui demande tout le temps « qu’est-ce que tu fais ? » Il est observateur et aime découvrir, apprendre. Très sociable, il s’intéresse à son environnement et communique avec aisance.

Il est important que son environnement soit riche d’expériences, pour qu’il puisse observer, comprendre, entrer en relation avec enfants et adultes.


L’été est pour lui le temps de sortir des cadres établis, des horaires stricts, imprévus et surprises le contenteront au plus haut point. Découvrir des activités nouvelles, de nouveaux lieux, de nouveaux amis, des modes de vie différents. Jouer et se sentir libre comme « l’air », un bonheur pour cette mini-tornade !

L’enfant de type « terre » au rythme de la nature


Un enfant sérieux, qui peut passer beaucoup de temps à construire, à organiser son univers. Volontiers solitaire, il est attaché à ses repères et n’aime pas trop ce qui bouscule son environnement.

Calme et paisible la plupart du temps, il peut devenir coléreux si on empiète sur son territoire. Passionné par le vivant, il sera heureux de prendre soin du jardin, des animaux, et de participer aux actes de la vie quotidienne.


Pour lui, les vacances sont synonymes de recentrage : ralentir et prendre le temps de réaliser chaque activité sans stress. Des bricolages, travaux manuels, soins aux animaux, tout ce qui lui permet de participer aux rythmes de la nature l’épanouit. Il s’exprime dans de grandes constructions, cabanes, Kaplas, qui demandent temps et patience. Fierté de réaliser quelque chose jusqu’au bout !


Bien sûr, aucun enfant ne correspond à un seul type, et c’est tout l’intérêt de l’étude du thème astral de préciser les dynamiques élémentaires de chacune des planètes pour tracer un portrait nuancé et singulier. Par exemple : Mars en signe de feu sur fond de thème en signe d’eau : besoin d’action, goût pour le sport, mais grande sensibilité relationnelle. Typiquement, l’enfant qui revient de l’école avec bleus et bosses sans broncher (il est tombé du toboggan qu’il remontait à l’envers…) mais qui est très affecté par ce qu’il ressent comme un abandon : « M… ne veut plus être mon ami ! »



Alors, belle observation pour offrir à vos enfants l’environnement qui leur convient le mieux ! Et bel été !

0 vue0 commentaire